Tiroir à thé au travail

Comme vous le savez, je suis une vraie mordue de thé.  J’adore le BON thé!  J’ai de la difficulté à me retenir d’en acheter quand je visite un salon de thé ou n’importe quelle boutique qui en vend.  J’en reçois aussi en cadeau, ce qui me fait vraiment plaisir!2009-10-22 Tiroir a thé au travail

C’est au travail que j’en consomme le plus, car je passe presque la moitié de ma vie là-bas!  C’est donc dans un de mes tiroirs qu’ont élu domicile mes divers sacs, pots, bouteilles de thé.  Je vous fait découvrir ma mini-caverne d’Ali Baba!  Et encore, on ne voit pas tout sur la photo.  J’ai des tasses dans d’autres tiroirs et quelques pots de thé sur le bureau…  J’y conserve environ 20-30 sortes de thé, principalement en feuille.  J’ai donc un filtre à thé en inox, ainsi qu’un autre intégré à une tasse.  Quel bonheur de boire un thé délicieux au travail en bonne compagnie 🙂

Je m’approvisionne principalement chez Camellia Sinensis dans le quartier latin, à Montréal (Voir un article que j’ai écrit sur eux, ici).  Une boutique qui me fait sentir tellement bien!  Je préfère par dessus-tout le thé vert, celui qui est très frais, et les wulong floraux.  J’ai découvert dernièrement le Sencha Ashikubo, un pur délice!  Une explosion de fraîcheur fruitée!

Tournante de lecture

Belle découverte et nouvelle activité à laquelle je participe au travail.  Je fais partie d’une « tournante de lecture ».  Ce n’est pas un club de lecture où on doit se rencontrer pour commenter les livres lus, mais plutôt un club d’échange de livres.  Nous sommes 11 participantes qui achetons chacune un livre que personne n’a lu.  À chaque mois, nous prêtons le livre à la personne qui nous suit sur la liste, et ainsi de suite.  Donc après 11 mois, les livres reviennent à leur propriétaire.

Cette tournante permet de lire 11 livres neufs (ou presque!) sans avoir à tous les acheter et aussi de découvrir de nouveaux livres que nous n’aurions pas nécessairement lus.  Même si je ne serai pas appelée à rencontrer souvent les autres participantes, j’apprécie quand même de partager ce merveilleux passe-temps avec ces femmes si différentes.  Ce mois-ci, je lis le livre que j’ai acheté : « La promesse des ténèbres » de Maxime Chattan.  Frissonnant et troublant…