Sablés aux noisettes

Sablés aux noisettes

Ces délicieux sablés sont très goûteux et friables.  Ils se conservent longtemps à température ambiante dans un contenant hermétique.  On peut remplacer les noisettes par une autre noix au goût.  On pourrait aussi  faire un long boudin avec la pâte avant de la réfrigérer, puis la trancher en rondelles au lieu d’utiliser des emporte-pièce.  À refaire assurément!

Sablés aux noisettes

Ingrédients :

  • 250 g (1 tasse) de beurre
  • 125 g (1/2 tasse) de cassonade tassée
  • 1 pincée de sel
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 280 g (1 tasse 3/4) de farine
  • 50 g d’ amandes en poudre
  • 100 g de noisettes grossièrement concassées

Préparation :

  1. Dans un grand bol, travailler le beurre et le sucre.  Ajouter une pincée de sel.  Le mélange doit être onctueux.
  2. Ajouter les jaunes d’oeufs et petit à petit, la farine tamisée.
  3. Verser la poudre d’amande et les noisettes concassées.
  4. Former une boule, envelopper d’une pellicule plastique et laisser reposer au réfrigérateur pour deux heures.
  5. Rouler sur un plan de travail fariner et découper à l’emporte-pièce (la pâte est friable).
  6. Cuire sur une plaque au four à 350 F pour 15-20 minutes environ, selon l’épaisseur.Sablés aux noisettes

 

Meringues aux noisettes

Eh voilà, j’ai réalisé mes premières meringues à vie!  En fait, j’avais déjà fait des petits bols en meringue afin d’y mettre de la mousse aux framboises, mais là ce sont des meringues à manger telles quelles!  C’est chez mon amie Marie de Marie’s Cooking que j’ai chippé la recette!  Je n’ai pas encore goûté ces petites douceurs, car le chocolat dans lequel je les ai plongées est en train de sécher, mais je peux vous assurer qu’elles semblent délicieuses!2009-11-11 Meringues avec chocoIngrédients :

  • 3 blancs d’oeufs
  • 175 g de sucre en poudre (2/3 tasse)
  • 50 g de poudre de noisettes (environ 1/2 tasse)
  • 1 c. thé de crème de tartre (facultatif)
  • Quelques morceaux de chocolat (facultatif)

2009-11-11 Meringues nature copiePréparation :

  1. Si vous avez des noisettes entières, les faire griller, retirer la peau en les frottant entre les mains et les moudre pour obtenir une poudre ou des morceaux fins.
  2. Monter les blancs d’oeufs en neige ferme, verser le sucre en pluie tout en continuant de battre jusqu’à ce que le mélange soit à nouveau ferme.  (** J’ai ajouté une pincée de crème de tartre dans mes blancs avant de les battre afin d’aider à les stabiliser, mais c’est facultatif.)
  3. Incorporer la poudre de noisette délicatement avec une spatule, en pliant pour ne pas casser les blancs.
  4. Répartir des cuillerées de meringue sur une plaque recouverte de papier parchemin, puis faire cuire à 250 F (120 C) de 25 à 30 minutes.
  5. Lorsque les meringues sont refroidies, il est possible de les tremper légèrement ou complètement dans du chocolat fondu (moi j’y ai aussi ajouté la poudre de noisette qui restait).

2009-11-11 Meringues avec choco 1 copieJ’ai obtenu 15 meringues sur une plaque alors que ma copine a réussi à remplir deux plaques…?  Je crois que les miennes étaient plus grosses, ou bien que mon blanc a moins monté…  Ceci dit, à vous de faire des expériences pour la température du four et la durée de cuisson!

Je réessaierai cette recette avec des amandes moulues et avec de l’extrait d’amande amère donnée par mon autre amie Zaïna.  Il est possible d’en faire des variantes à l’infini!

2009-11-11 Meringues avec choco 3 copie** Crème de tarte : Définition tiré du site internet de l’émission l’Épicerie :

  • Le tartre est en fait un sous-produit de la fabrication du vin. On recueille les cristaux qui se forment sur les parois des barils qui servent à fermenter le vin. Ensuite, on les raffine jusqu’à l’obtention d’une poudre blanche.  La crème de tartre est utilisée comme stabilisant.  Elle stabilise les blancs d’oeufs battus, par exemple pour les gâteaux éponge, les meringues et les soufflés.  On s’en sert également en confiserie pour empêcher la cristallisation du sucre.
  • Pourquoi donc l’appeler « crème », puisqu’il s’agit d’une poudre? Ce nom vient de l’idée de l’aboutissement d’un processus : la crème de, le meilleur du tartre… Donc : la crème de tartre!