Nordcôtière de coeur

Bord de l'eau

Je suis née sur la Côte-Nord, contrée aride pour certains, mais combien riche pour d’autres.  Baie-Comeau m’a vu naître.  Pourtant, quand j’y vivais, je n’avais hâte que d’une chose, c’était de partir pour Montréal.  Lorsqu’on est jeune, on rêve de changements, de voyages, d’une vie trépidante.  C’est donc à 20 ans que j’ai quitté ma région pour étudier à l’UQAM.  Je ne peux pas dire que je regrette mon choix, bien au contraire.  J’adore Montréal, sa vie, sa couleur, ses attractions, ses petits magasins…  Mais maintenant, lorsque j’ai le goût de me retrouver dans la nature, tranquille, c’est à la Côte-Nord que je songe.

La Côte-Nord me manque ainsi que sa mer salée, ses forêts de conifères, sa température clémente, son air pur, ses bleuets sauvages, sa population fière.  Je regrette de ne pas avoir pris le temps d’apprécier tout ce qui m’était donné là-bas. C’est lorsqu’on n’a plus quelque chose qu’on se rend compte qu’il nous manque!

pays_dmPour ceux qui veulent découvrir cette belle région en images et en mots, je vous recommande le livre « Le pays dans le pays », illustré par Serge Jauvin, photographe de renom, et mis en mots par Francine Chicoine, grande écrivaine et amie de ma mère.  Le site internet « Le pays dans le pays » a été créé par mon père.  Quand je feuillette ce magnifique livre, je retrouve un peu de mon enfance, avec une grande nostalgie, et il me prend l’envie d’y retourner l’instant d’un souvenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *