Le Téh bar

DSC01916 c

Ça fait déjà deux fois que je me rends au Téh Bar situé dans le centre commercial Les Ailes de la mode, métro McGill!  On y sert plusieurs sortes de thés vert, noir, blanc, aromatisé, des tisanes, il y a des boissons de fantaisie style latté, thés frappés (froids), et on y vend tous ces thés en vrac.  L’image ci-dessous représente les éprouvettes contenant toutes les sortes de thés en vente, et qu’on peut ouvrir pour sentir.  Très pratique!

Teh Bar

Le menu est très varié comme je l’expliquais.  Il est difficile de choisir le délice à boire sur ce grand tableau, car il y a beaucoup de choix!  Mes les vendeurs se feront un plaisir de vous conseiller.

Teh Bar

On peut boire notre thé sur place, ou le prendre pour emporter.  On peut aussi accompagner le tout d’une pâtisserie maison, comme un délicieux biscuit au thé vert ou un sublime cupcake!

Teh Bar

Teh Bar

Ils ont un bidule transparent (genre de filtre qui contient le thé et l’eau) pour faire infuser le thé en feuille, et ensuite le verser dans une tasse.  Trop cool!  À voir sur place!  Ce truc est aussi en vente à 29 dollars.  Un peu cher, mais idéal pour un cadeau ou pour les mordus du thé!

Lors de ma visite avec l’Amoureuse des desserts, j’ai pu goûter le cupcake Rooibos Red Velvet qui était tout simplement merveilleux, moelleux à souhait, le glaçage doux et mou….  miam miam!!  Sur l’image, on le voit ainsi que le thé latté London Fog (un thé noir aromatisé de caramel).  Pour ma part, j’ai bu un latté Earl Grey aromatisé à l’amande.  Le mélange était parfait, sans un goût trop puissant d’amande.  Vraiment très bon.  J’avais déjà goûté le latté au thé matcha aromatisé au chocolat.  Une belle découverte!

Teh Bar

Teh Bar

Je me suis fait avertir de ne pas prendre de photographies, mais j’avais déjà terminé de poser ce que je voulais, alors je ne me gêne pas pour vous les montrer!   Surtout que ce n’est pas pour leur nuire, mais au contraire pour vous inciter à y aller!  Décidément, je ne comprendrai jamais les commerces qui nous interdisent de photographier leurs lieux…  Outre ce désagrément lors de ma visite, le Téh Bar reste un lieu que je me ferai plaisir de faire découvrir à des amis!

En route pour Paris – Étape 5 – 2e virée à Paris!

G Detou

Pour cette deuxième journée de magasinage à Paris, Zaïna m’a fait le plaisir de me faire découvrir de nouvelles boutiques gourmandes que j’aimerais trop avoir à Montréal!  On a d’abord commencé par la tellement mignonne boutique G Detou, où on trouve vraiment de tout!  Ils ont tout les produits culinaires qu’on ne retrouve pas ailleurs.  J’y ai acheté des fèves de tonka, des feuilles de pain azyme pour faire du nougat, des perles de sucre pour mettre sur les chouquettes, puis des dragées colorées en forme de coeur pour décorer les desserts.  Et devinez ce que j’ai trouvé : une section de produits du Québec!  Il y avait les biscuits feuille d’érable Leclerc (J’ai hâte que Zaïna m’en donne des nouvelles!) et aussi les recharges de sucre d’érable pour mettre dans les moulins.  Ce qui est bien dans cette boutique, c’est qu’on retrouve tous ces produits plus ou moins rares, à des prix très compétitifs.  Tout y est pratiquement moins cher qu’ailleurs.

G Detou

Notre deuxième visite était chez Mora, un magasin spécialisé en articles de boulangerie, de pâtisserie, de cuisine.  C’est un endroit fréquenté par les professionnels dans le domaine qui ont besoin de matériel durable et de qualité, pour leurs restaurants.  Mais il est possible pour les cuisiniers de tous les jours, comme nous, de nous y procurer des trucs vraiment abordables.  Leur site internet est trop tentant à visiter!  Ceci dit, j’ai acheté un moule en silicone pour faire des chocolats, des douilles, des poches à douilles jetables (car c’est plus hygiénique), des caissettes en papier pour faire les muffins et les cupcakes (ils sont trop mimi, j’adore!).

Librairie gourmande

Troisième arrêt, à la Librairie gourmande.  Je CAPOTAIS!  Des livres de cuisine sur deux étages, c’était trop pour moi!  J’en ai acheté deux, mais c’était bien difficile de résister.  Les deux dames qui y travaillaient étaient trop gentilles.  On a pu fouiner à notre goût, mais il a bien fallu partir un jour!  Franchement, j’y resterais bien une journée.

Librairie gourmande

Librairie gourmande

Pour le dîner, on a mangé du japonais dans un petit resto du coin.  Ce qui est différent avec les restos de sushis du Québec, c’est qu’ici on sert aussi des petites brochettes grillées de poulet, porc, poisson, etc.  Alors au menu, il y a autant des brochettes que des sushis.  J’ai commandé quelques sushis et sashimis (délicieux) ainsi que deux mini-brochettes de poulet (vraiment bon).  Avec la petite soupe et la salade en entrée, ainsi qu’un bol de riz, j’étais repus!   Et j’ai même pas pu finir mes assiettes!

Resto japonais

Autre différence : Sur chaque table, il y a deux pots de sauce soya.  La salée et la sucrée.  La salée, on s’en sert pour tremper légèrement nos sushis ; La sucrée on la verse légèrement sur notre riz chaud, c’est succulent!!!  Je me suis vraiment régalée.  Malheureusement, j’ai oublié de prendre des photos de mon plat tellement j’étais excitée.  Alors je vous montre le menu affiché à l’extérieur!  Et ici, ce qu’on nous a servi était aussi joli que sur les photos du menu!

Menu du resto japonais

Ensuite on a pris le métro on s’est rendu à La grande épicerie de Paris.  Tout ce que j’ai à dire c’est WOW!  Ahhhhh… imaginez une épicerie normale (donc où on trouve les produits de la vie courante), mais mélangée avec une épicerie fine, une pâtisserie, une épicerie spécialisée.  J’y ai acheté quelques cadeaux (Annick, une surprise t’attend!) pour les autres et pour moi!  Surtout, j’ai ravi mes yeux!  Je me suis acheté un petit kit de sirops à la barbe à papa, à la pomme d’amour, à la guimauve et au caramel.  Aussi, un très bon thé au chocolat et au maté.

La grande épicerie de Paris

La grande épicerie de Paris

Admirez l’étalage de fruits confits de toutes sortes, j’avais jamais vu ça!  Il y en avait vraiment de toute sorte, mangue, papaye, ananas, cerises, pêches, etc.  Des oeuvres d’art.

La grande épicerie de Paris - Fruits confits

La grande épicerie de Paris - Fruits confits

La grande épicerie de Paris

Il y avait de si beaux emballages de fruits et de légumes en pâte d’amande, j’en aurais acheté s’ils n’avaient pas été si chers!

La grande épicerie de Paris - Pâtes d'amandes

La grande épicerie de Paris - Pâtes d'amande

Un présentoir avec des dragées de différentes couleurs et autres perles pour décorer les desserts.  Trop mimi!

La grande épicerie de Paris - Dragées et décos

La grande épicerie de Paris - Dragées et décos

La grande épicerie de Paris

Aussi, tout un étalage de sirops divers et de jus exotiques.

La grande épicerie de Paris - Sirops

La grande épicerie de Paris - Sirops

La grande épicerie de Paris - Jus

La grande épicerie de Paris - Jus

La grande épicerie de Paris

Pour terminer la journée en beauté avec un petit 4h, une dernière visite gourmande s’imposait pour manger des cupcakes!  La boutique Synie’s Cupcakes propose des cupcakes avec une petite touche française avec entre autre des versions à la confiture de lait et à la fleur de sel, à la rose, aux épices, etc.

Synie's Cupcakes

Synie's Cupcakes

Synie's Cupcakes

Synie's Cupcakes

Pour ma part, j’en ai mangé un aux fraises tagada (des fraises bonbons) qui sentait divinement bon et Zaïna s’est régalé d’un cupcake à la rose et d’un autre au chocolat.  Tout était délicieux, mais aussi trèessss sucré!  J’ai dégusté un bon thé Earl grey avec cela, servi dans une théière trop jolie.

Synie's Cupcakes
Synie's Cupcakes

Cupcake aux fraises tagada

Cupcake aux fraises tagada

Cupcakes au chocolat et à la rose

Cupcakes au chocolat et à la rose

Pour terminer, quelques photos du lustre bonbon (j’en veux un)

Synie's Cupcakes

et des toilettes jolies comme tout.  Non mais j’aurais mangé là tellement c’était propre et sympathique!  Quelque chose qui m’a frappé, les serviettes à main qu’on utilisait pour s’essuyer et qu’on plaçait dans un bac sous le lavabo.  Voilà une petite attention qui ne coûte pas grand chose, mais qui vaut beaucoup!

Synie's Cupcakes

Synie's Cupcakes

Synie's Cupcakes

Ceci était donc ma deuxième virée à Paris que j’ai terminée à la Fnac près de la gare.  C’est un genre de Archambault qui vend livres, Cds, Dvds…  je m’y suis trouvé 4 autres livres de recettes et là, je n’avais plus de force pour rien porter!  Mon Homme qui faisait ses courses à Paris cette journée là m’a rencontré à la gare, puis on a sauté dans le train pour rentrer, avec tous nos sacs d’achats et les coeurs remplis de beaux souvenirs!

En route pour Paris – Étape 4 – Restaurant Chez Antoine

Chez Antoine

Le 12, nous sommes allés manger au restaurant que je préfère dans la région : Chez Antoine.  C’est un restaurent provençal situé dans la ville juste à côté de celle où nous sommes.  En plus, le propriétaire est un ancien ami de mon Homme alors on se sent toujours les bienvenus là!  Cette fois, c’est grand-maman qui nous invitait, donc on s’est régalé en son honneur!

Chez Antoine

On mange sur de jolies tables dont certaines recouvertes de céramique et on a de l’ardoise comme napperon ou assiette!

Le napperon en ardoise!

Le napperon en ardoise!

Je vous mets quelques photos de nos plats, c’était trop bon!  Tout d’abord, les entrées étaient délicieuses!  Il y a eu, dans l’ordre, le plateau de charcuteries, les moules gratinées, moi j’avais une salade de parmesan, artichauts, anchoïade, courgettes…

Chez Antoine

Chez Antoine

Chez Antoine

Comme plat principal, trois d’entre nous ont essayé le poisson St-Pierre avec la ratatouille, trop bon!  Et il ne faut pas oublier les pétoncles sauce crémeuse au safran!

Chez Antoine

Chez Antoine

Au dessert, c’était la débandade!  Personne n’a pu résister à se commander un de leurs chefs-d’oeuvres.  Pour ma part, c’était un coeur fondant au chocolat avec une crème glacée à la lavande, tout simplement sublime!  Le Sud consistait en des morceaux de figue, des glaces aux épices, du caramel et crème fouettée!  La catastrophe est une autre verrine de ce genre, mais avec des la crème glacée choco et vanille, des morceaux de brownies et un coulis de chocolat.  Le carpaccio de fruits semblait succulent.

Fondant au chocolat avec crème glacée à la lavande

Fondant au chocolat avec crème glacée à la lavande

Le Sud

Le Sud

Le catastrophe

Le catastrophe

Carpaccio de fruits

Carpaccio de fruits

J’avais en accompagnement un bon thé Earl grey et j’ai bien aimé la façon toute simple dont il était présenté dans une assiette avec une tasse en verre.
Chez Antoine

Bon, moi j’aime bien visiter les toilettes des endroits publics, alors je vous envoie la photo de leur bol.  Sympa non?

Chez Antoine

Si vous passez dans le coin, bonne visite Chez Antoine!

Chez Antoine

En route pour Paris – Étape 3 – Virée à Paris

Maintenant la description de ma journée à Paris avec les copinettes Marie(elle a fait un article sur notre sortie, sur son blogue), Zaïna et Cooking Kitten (Charlotte).  Pour la première fois, je prenais le train de banlieue et le métro seule.  Je dois dire que j’ai fait ça comme une grande!  À la gare St-Lazare, je suis allée dans une toilette payante tenue par une Madame pipi.  Il en coûte 50 centimes pour avoir le droit d’utiliser les toilettes, mais elle sont bien propres!  C’est de l’argent bien rentabilisé 🙂

J’ai rejoint Marie et Zaïna à la gare de Paris-Bercy, puis nous nous sommes rendues à Bercy Village pour visiter les Cour Saint-Émilion.DSC01487

Ce lieu était un ancien passage de train (on voit encore les rails au sol), puis ils ont construit de jolies petites maisons qui abritent des commerces vraiment sympathiques, comme La Cure gourmande et Alice Délice que nous avons visités.

DSC01495

La Cure gourmande est une biscuiterie/confiserie trop sympathique.  C’est magnifique à l’intérieur et on y trouve des caramels, des nougats, des sucettes, des biscuits bien-sûr, etc.

DSC01490

Berlingots, des petites sucettes avec du mou à l'intérieur

Berlingots

La cure gourmande

Olives au chocolat (Amandes enrobées de choco noir et recouvertes de chocolat blanc teinté)

Olives au chocolat (Amandes enrobées de choco noir, puis de choco blanc coloré)

Chez Alice Delice, j’ai trouvé un livre suer les meringues, du sucre coloré ainsi qu’un délicieux thé.  C’est un magasin d’articles et d’ingrédients de cuisine.  J’ai adoré y faire un tour!  Ce n’était pas l’envie qui manquait d’y dépenser mon budget.  Ensuite, nous nous sommes promenées dans les rues de Paris pour se rendre à d’autres boutiques.  Il faisait -2 C je crois, mais avait l’humidité c’était comme un gros -15 québécois.  Vraiment pas chaud.  On se les gèle ici!Rues de Paris

Rues de Paris

Rues de Paris

Rues de Paris

Certains commerces gardent leurs portes grandes ouvertes, en tout temps.  Bizarre avec le froid qu’il fait ici…Magasin aux portes ouvertes

Dans un parc, il y avait un grand carrousel et une patinoire.

Caroussel à Paris

Patinoire à Paris

J’ai eu la chance d’acheter des produits au Palais des thés, mais malheureusement une vendeuse nous a interdit de photographier.  J’ai donc la devanture, puis les deux photos d’intérieur que j’ai eu le temps de prendre.  Malgré cela, on a eu un très bon service par les deux hommes au vrac.

Le Palais des thés

Palais des thés

Petits échantillons pour sentir

Petits échantillons pour sentir

On a visité quelques boutiques, dont une chocolaterie qui servait du chocolat chaud extra.  Notre prochain arrêt était à la célèbre pâtisserie Ladurée, où on a pu prendre le 4h avec pâtisserie et thé, dans leur superbe restaurant.  Le décor était de style baroque et tout à fait magnifique!  Voici quelques photos de la devanture :

Ladurée

Ladurée

Ladurée

Ladurée

Le menu était très joli et avec de nombreuses pages!

Menu Ladurée

Pour boire, j’ai goûté le thé Marie-Antoinette à base de thé noir, avec du miel et autres plantes, c’était délicieux.  Comme je manquais d’appétit, j’ai commandé un petit financier aux pistaches qui était tout à fait délicieux.  D’ailleurs, je veux commencer à en cuisiner!

Mon thé et le financier

Mon thé et le financier

Le Plaisir sucré de Zaïna

Le Plaisir sucré de Zaïna

Le carré au chocolat de Marie et Charlotte

Le carré au chocolat de Marie et Charlotte

Pour terminer, une petite visite chez Pierre Hermé qui fait, selon mon amie Zaïna, les meilleurs macarons au monde!  Je n’y ai pas encore goûté, mais je peux confirmer qu’ils étaient très jolis!  Finalement, je suis rentrée prendre le train et j’ai pris une bonne bèche (une plonge pour les amis français!) dans les escaliers menant à la gare, mais je n’ai pas de photo de cette expérience!  Ah je pourrais peut-être photographier les bleus sur mon genou, mais je vous épargnerai cette découverte 😉

Mercredi à Paris, je visite G Detou, Mora, je vais dîner chez le japonais, et je dépense dans d’autres boutiques avec Zaïna pendant que mon Homme visite des boutiques de manga. Sur ce, à la prochaine!

Restaurant Sumo Ramen dans le quartier chinois

DSC01152 cJ’ai découvert récemment le restaurant Sumo Ramen qui vient d’ouvrir dans le quartier chinois.  C’est dans un article de La Presse que j’en ai entendu parler la première fois.  Le concept est nouveau.  On y sert plusieurs variations des fameuses nouilles ramen, mais en bien meilleur que le produit en sachet!  Plusieurs soupes sont offertes ainsi qu’une variété de plats mettant en vedette les nouilles.  Les soupes-repas sont disponibles en deux versions : bouillon miso ou soja.  Les deux sont très goûteux, mais je crois avoir une préférence pour le miso.  Il y a aussi des bento et diverses grillades.DSC01146 c

Déjà quand on s’installe à table, le décor est sympathique.  Des condiments trônent dans de jolis contenants de verre et les baguettes sont placées dans un coffret de bois.  Comme entrée, à essayer leurs délicieux dumplings qui sont différents de ceux que j’ai goûtés dans le passé.  Ils sont grillés à point et sont servis avec une petite sauce vinaigrée avec arachides.DSC01147 c

Moi et mon amie avons essayé la soupe à la goberge.  On retrouve dans le bol, en plus des nouilles et de la goberge : Un demi-oeuf cuit, des algues, des champignons enoki, des pousses de soja et du maïs en grain (avec le bouillon miso).

DSC01149 c

La vitrine extérieure présente quelques uns des mets disponibles.  Ces représentations en plastiques sont très alléchantes et préparent à ce qui suit à l’intérieur du restaurant, situé au deuxième étage. DSC01150 cDSC01151 c

Pour terminer, les mets sont très abordables.  À ma prochaine visite, j’essaierai l’anguille qui paraît est excellente et préparée avec soin.

Sumo Ramen : 1007, boulevard Saint-Laurent, Montréal, 514-940-3668